LA LÉGALITÉ DU MARKETING DE RÉSEAU (OU MLM)

Le marketing de réseau (ou MLM) n'a rien à voir avec la vente pyramidale avec laquelle on le confond parfois. En MLM, on vend de vrais produits et services et on n'est jamais rétribué sur le recrutement mais uniquement sur son chiffre d'affaire et celui de ses filleuls. Le MLM est une activité tout à fait légale encadrée par la Fédération de la Vente Directe (FVD)...

Le marketing de réseau (ou vente multi niveau) est parfois confondu avec la vente de type pyramidale (appelée également ‘’vente à la boule de neige’’) qui est illégale en France et dans la plupart des pays. Or le marketing de réseau (ou MLM) n’a rien à voir avec ce genre d’escroquerie.

Dans la vente pyramidale, il n’y a en fait pas de produit à vendre. Le profit provient principalement du recrutement de nouveaux membres. Dans ces systèmes, chaque nouveau membre paye un droit d’entrée et les recruteurs perçoivent une commission sur ces droits d’entrée. Le terme ‘’pyramidal’’ identifie le fait que seuls les initiateurs du système (au sommet) profitent.

En marketing de réseau, nous vendons de vrais produits et services.
Enfin, différence fondamentale, le fait de recruter un distributeur n’est jamais rétribué. Nous ne gagnons de l’argent que sur notre chiffre d’affaire et celui de nos distributeurs.

législation mlm, législation du marketing de réseau

Pour en savoir plus sur la législation en vigueur, consultez le code de la consommation.

Le marketing de réseau est une activité parfaitement légale. Dans les nombreux pays où ce mode de distribution est présent, il est encadré par des fédérations nationales reconnues par les pouvoirs publics. En France il s’agit de la Fédération de la Vente Directe (FVD) car le MLM est une activité de vente directe au même titre que la vente à domicile.


LES COMPTES BANCAIRES EN LIGNE

De nombreuses sociétés réseautrices proposent de payer les commissions sur des comptes bancaires en ligne, ce qui présente évidemment certains avantages tant sur le plan des frais bancaires que sur le plan fiscal...

De nombreuses sociétés réseautrices ont leurs sièges à l’étranger et proposent à leurs distributeurs français de payer leurs commissions sur des comptes bancaires en ligne. Ce système est intéressant dans la mesure où les chèques en provenance de l’étranger génèrent des frais bancaires importants. Ces banques en ligne (Moneybookers, Paypal, click2pay…) sont soumises aux mêmes lois que n’importe quelle banque.
Paypal est le leader du secteur, intéressante parce qu'acceptée par pratiquement tous les sites marchands, Moneybookers est intéressante parce que les   frais  sont   en   général  moins  élevés  que  chez

Paypal. De toutes façons les ouvertures de compte sont gratuites, donc vous pouvez ouvrir un compte en ligne dans plusieurs banques.

Ensuite, pour profiter de l’argent que vous aurez gagné, vous avez deux possibilités :
Rapatrier votre argent sur votre compte bancaire (mais là encore les frais bancaires sont souvent excessifs)
Retirer votre argent grâce à une carte de retrait ATM rattachée à un compte offshore

Ces cartes (Cirrus, Maestro, Mastercard…) vous permettent de retirer de l’argent dans n’importe quel distributeur de leur réseau avec beaucoup moins de frais.